Qualité de l’air : une campagne humoristique réalisée par le SM3A !

Josiane et Maurice COFFION pratiquent tous les gestes à NE SURTOUT PAS FAIRE !

 

1- Ne brûlez pas n’importe quoi !

  •  Privilégiez les bûches de bois feuillu dense (hêtre, charme, châtaignier, chêne, frêne, robinier) : ils fournissent beaucoup d’énergie et procurent une plus grande autonomie à votre appareil. Les autres essences (feuillus tendres) sont plutôt réservées à l’allumage.
  •  Approvisionnez-vous en bûches ou granulés porteurs de labels ou de marques de qualité (NF Bois de Chauffage,France bois bûches, Din+, EN plus…).

L’ASTUCE pour vous aider à choisir des bûches de qualité : Demander la marque Rhône-Alpes bois bûche à de votre fournisseur !

 

2- Pas de bois humideComment reconnaitre un bois sec ?

  • Ne présente ni champignon, ni moisissure,
  • Ne montre pas de teinte verte sous l’écorce (qui doit se détacher facilement),
  • Comporte des petites fissures qui irradient à partir du centre ;
  • Est légèr et résonnent quand on les cogne l’un contre l’autre ;
  • Donne des flammes bleues quand il brûle.


LE SAVIEZ-VOUS ? La combustion d’un bois humide, c’est :

– Moins d’énergie fournie qu’un bois sec,
– Plus de substances polluantes dangereuses pour la santé libérées,
– Empêche les appareils performants d’atteindre leur pleine puissance,
– Nuit au matériel : il s’encrasse plus vite et risque de se détériorer,

 

3- Un bois bien stocké pour bien sécher :

  • Sous un abri ouvert et bien ventilé

 

LA PRIME « FOND AIR BOIS  » :

Vous souhaitez en savoir plus sur les bonnes pratiques et sur la prime « Fond air bois »? RDV sur la page dédiée du sm3A !