Fin 2021 : construction d’une unité de méthanisation des boues de la station d’épuration située à MARIGNIER.

Les boues de la station d’épuration de MARIGNIER, issues du traitement des eaux usées, sont envoyées en valorisation énergétique à l’usine de traitement des déchets de MARIGNIER. Elles sont ainsi injectées dans le four de l’incinérateur afin de réguler la température de combustion des déchets, en substitution de l’utilisation de l’eau de forage.

Afin de réduire le volume de boues envoyées en incinération, le SIVOM de la Région de CLUSES va construire une unité de méthanisation.

La méthanisation (ou fermentation anaérobie) est un procédé biologique permettant de dégrader la matière organique par l’action de micro-organismes et valoriser la matière organique en produisant du biogaz, source d’énergie renouvelable.

La méthanisation des boues de la station d’épuration de MARIGNIER, permettra ainsi de diminuer la quantité de boues envoyées à l’incinérateur (de 4 000 tonnes à 2 600 tonnes), et d’autre part, de produire du biogaz qui sera injecté dans le réseau de gaz public.

L’installation de cette unité de méthanisation va permettre d’accroître la part d’énergie renouvelable dans le mix énergétique en produisant du gaz vert et être en adéquation avec le Plan de Protection de l’Atmosphère de la Vallée de l’Arve.

EN CHIFFRES :

Montant des travaux : 5,3 M d’euros

Début des travaux : fin 2021

 

Modernisation  de l’usine de traitement des déchets située à MARIGNIER.

Dès janvier 2021, des travaux de modernisation de l’usine de traitement des déchets vont avoir lieu. Les objectifs de ces travaux sont multiples :

  • Augmentation de la performance énergétique :

Actuellement, seulement 26% de l’énergie produite lors de la combustion des déchets est valorisée en électricité, sans aucune connexion à un réseau de chauffage urbain local. Demain, l’installation d’un nouveau turboalternateur dans un bâtiment dédié, va permettre de produire plus d’électricité et alimenter en chaleur le réseau de chauffage urbain de CLUSES.

Ce bâtiment de valorisation énergétique sera proche de la nouvelle route du contournement de Marignier et fera près de 24 m de haut. Il accueillera le nouveau turboalternateur (cf. Photo (1)).

Fin des travaux prévue : 1er trimestre 2022.

 

 

 

 

 

 

 

  •  Optimisation du traitement des fumées :

Le traitement des oxydes d’azote est réalisé grâce à des manches catalytiques. Aujourd’hui, ces manches sont très efficaces et permettent de respecter les normes de rejet. Cependant, elles ont besoin d’être changées trop régulièrement et engendrent des coûts d’exploitation élevés. Les travaux vont consister à remplacer les manches catalytiques actuelles par un catalyseur déporté, implanté dans une nouvelle installation à proximité de la cheminée, (cf photo 2 – Nouveau catalyseur).

Fin des travaux prévue : fin 2021.