L’actu du moment

Que faire des bouchons, capsules et autres petits déchets ?

Que l’on soit un trieur amateur ou confirmé, il arrive que certains déchets nous laissent perplexe ! Certains seront destinés à la poubelle et d’autres peuvent se recycler, comme les bouchons en plastique!

Mais pourquoi cette différence de traitement ? Une fois les emballages déposés dans les conteneurs, ils sont collectés et transportés dans un centre de tri. Plusieurs machines séparent alors les matériaux le long d’une « chaîne de tri » pour les regrouper par famille. Cependant, certains déchets sont trop petits ou trop légers pour être détectés par ces machines. C’est ce qu’on appelle des « refus de tri ».

Retrouvez  à travers cette fiche, les bons gestes à adopter face à ces déchets particuliers !

je trie, j'ai tout compris-petites consignes

L’info en plus :

Les bouchons en plastique se recyclent pour cela deux solutions :

  • Je les laisse sur les bouteilles en plastique et les dépose dans le conteneur jaune. Ainsi, l’emballage sera à 100% recyclé (voir vidéo).
  • J’ai plusieurs bouchons sans les bouteilles, je les stock et les dépose dans un lieu de collecte destinés aux bouchons « seuls ». Ces points de collecte sont mis en place par des associations, qui organisent des filières de recyclage pour les bouchons en plastique.

 

 

Nouveau contrat recyclage des emballages & papiers

Un nouveau contrat conclu entre le SIVOM et l’éco-organisme CITEO !

En 2016, chaque habitant du SIVOM de la région de CLUSES a trié en moyenne 61,4 kg d’emballages ménagers et 16,3 kg de papiers.

Ces performances sont inférieures à la moyenne nationale pour les emballages ménagers. En effet, notre taux de recyclage est de 63 % contre 67% au niveau national.

CITEO, le SIVOM de la Région de CLUSES et ses Communautés de Communes adhérentes se mobilisent aujourd’hui pour poursuivre l’amélioration de ces résultats tout en maîtrisant les coûts, avec la signature des Contrats Emballages et Papiers.

Objectif fixé à l’ horizon 2022 : trier +8% d’emballages et +10% de papiers supplémentaires par habitant, soit 6,5 kg de plus par habitant par an.

Pour en savoir plus : le Communiqué de Presse